Aller au contenu

Anesthésie - Réanimation

Praticiens exerçant dans cette discipline :

Pour plus d'informations (prise de rendez-vous, coordonnées...) cliquez sur les liens ci-dessus.


 De quoi s'agit-il ?

Les anesthésistes-réanimateurs participent conjointement, avec les chirurgiens, à la prise en charge du patient : visite pré-opératoire, anesthésie, surveillance post-opératoire, soins intensifs...

L’anesthésie est la spécialité médicale qui assure la réalisation de la plupart des gestes chirurgicaux à visée diagnostiques et thérapeutiques. Elle peut être générale, locorégionale ou combinée et permet ainsi d’endormir totalement ou partiellement un patient. Le médecin anesthésiste travaille en collaboration avec l’équipe chirurgicale. Son rôle est de maintenir de façon optimale les conditions de sécurité et de confort du patient pendant l’intervention et la période post-opératoire.


Les trois étapes essentielles dans la prise en charge du patient :

La consultation d’anesthésie

Elle est obligatoire avant tout acte chirurgical non urgent ou urgent afin d’établir une stratégie de soins. Elle prend en compte l’ensemble des pathologies du patient, évalue les risques liés à l’intervention et au patient, ce qui permet ainsi de proposer la technique anesthésique la plus adaptée à la situation. Le patient est informé sur la technique d’anesthésie proposée, le déroulement et les conséquences de l’acte anesthésique, le traitement de la douleur et les suites interventionnelles relevant de l’anesthésie. L’ensemble de ces éléments est consigné lors de la consultation dans un dossier médical informatisé et est validé par un consentement éclairé.

L’anesthésie

L’anesthésie peut prendre différentes formes :
- Elle peut être générale en plongeant le patient dans un sommeil profond réversible à l’arrêt des médicaments anesthésiques.
- Sédative, elle assure un confort analgésique et une baisse de la vigilance lors d’actes chirurgicaux ou diagnostiques modérément douloureux.
- Loco-régionale, elle consiste à injecter des anesthésiques locaux au voisinage d’un nerf sous échographie ou dans le canal médullaire par une technique spécifique. Une partie d’un membre ou les deux membres inférieurs peuvent être endormis. Le patient reste conscient mais ne ressent aucune douleur
- Combinée, elle associe des anesthésies générale et locorégionale lorsque l’objectif est l’obtention secondaire d’une analgésie post-opératoire après la chirurgie.

La sécurité du patient est assurée par la présence au bloc opératoire d’un médecin anesthésiste et d’une infirmière anesthésiste diplômée d’état. Le patient bénéficie d’un monitorage adapté à l’acte chirurgical, vérifié avant chaque utilisation. Le traitement de la douleur est anticipé dès la période opératoire par l’injection d’antalgiques.

La période post-opératoire

Le patient est surveillé de manière continue en Salle de Surveillance Post Interventionnelle - SSPI (dite salle de « réveil »). La prise en charge par des équipes s’effectue sous la responsabilité d’un médecin anesthésiste dont la priorité est la gestion de la douleur et la surveillance des paramètres vitaux. Le retour en chambre n’est réalisé que lorsque l’ensemble de ces éléments est satisfaisant.
Les patients ayant bénéficié d’une chirurgie plus lourde peuvent être surveillés en soins continus. La continuité des soins est assurée quotidiennement par un médecin anesthésiste.


 Un fonctionnement en équipe

L’anesthésie est une spécialité qui s’exerce en équipe. Celle-ci est composée sur le site de la Clinique Saint-Michel & Sainte-Anne de 5 médecins anesthésistes-réanimateurs et de 4 infirmiers anesthésistes exerçant sous la responsabilité de ces médecins, qui travaillent avec l’ensemble des 21 chirurgiens et 6 gastro-entérologues de la structure.
Afin de permettre une prise en charge chirurgicale dans des délais les plus courts possible sans contraindre le patient, l’équipe médicale se partage entre le bloc opératoire et la consultation tout au long de la journée. De fait, il arrive que le médecin anesthésiste vu en consultation ne soit pas celui présent au bloc opératoire le jour de l’intervention. Pour cette raison, un compte rendu standardisé et détaillé est rédigé au cours de chaque consultation d’anesthésie, permettant une évaluation rapide au bloc opératoire et une prise en charge sécurisée et personnalisée pour chaque patient.