Aller au contenu

La clinique autorisée pour les traitements du cancer par chimiothérapie

18 février 2019
Cancérologie

Depuis le 12 février 2019, la Clinique Saint-Michel & Sainte-Anne est autorisée par l’Agence Régionale de Santé à traiter le cancer par chimiothérapie. Cette autorisation permet à la clinique d’assurer en propre, une prise en charge globale du cancer et de développer une offre de soins complète à l’horizon 2021 avec l’ouverture de la nouvelle Clinique Mutualiste de Bretagne Occidentale.

Depuis 2013 La clinique Saint-Michel & Sainte-Anne est associée à la clinique Pasteur de Brest pour permettre une prise en charge de proximité en chimiothérapie pour les patients du territoire de Quimper. Au regard de son activité sur les cinq dernières années, de sa capacité à assurer les soins de support et de la capacité de la pharmacie à fabriquer les cytotoxiques, la clinique Saint Michel Sainte Anne a souhaité obtenir une autorisation en propre pour la pratique de la chimiothérapie.

La clinique va désormais pouvoir développer cette activité et améliorer une prise en charge déjà effective dans l’établissement. En effet, les patients bénéficient à la fois des compétences diagnostic (imagerie, laboratoire, consultations de spécialistes), de traitement (chirurgie, chimiothérapie, soins palliatifs et soins de support) et de suivi. Avant, pendant et après le traitement, ils peuvent disposer de nombreux conseils de professionnels et associations (nutrition, soulagement de douleur, activité physique adaptée, médecine douce, image corporelle, lutte contre la fatigue, aides sociales, etc.).

Cette nouvelle autorisation intervient dans un projet de regroupement des cliniques de Quimper sur un même site : la Clinique Mutualiste de Bretagne Occidentale. Le rassemblement sur un lieu unique de tous les professionnels des services d’oncologie permettra une prise en charge globale des patients atteints du cancer et assurera 62% de la chirurgie oncologique du territoire.